Athenee Robert Catteau
Athénée Robert Catteau

Messages

Retour

INFORMATIONS SUR LES TROUBLES DYSLEXIQUES ET LE DEPISTAGE

Dyslexie Infos



Vous trouverez, ci-dessous, quelques informations sur la dyslexie.

Nous avons également inclu des liens vers des organisations spécialisées dans ce secteur.



Qu'est-ce que la dyslexie ?
(Source: La lettre des Cliniques universitaires Saint-Luc, Un regard sur l'actualité, n°11, 30 août 2002; Apedys France)

La dyslexie développementale est un trouble (difficultés spécifiques et persistantes)

del'apprentissage du langage écrit, qui n'est pas justifié par un déficit intellectuel,

par des troubles neurologiques acquis, par des troubles ORL sévères ou

un cursus scolaire inadapté (auquel cas, il peut y avoir une dyslexie, mais considérée comme secondaire).

Ni les parents, ni les enseignants, ne sont responsables de ce trouble spécifique d'apprentissage.

Certaines associations avancent certains chiffres: la dyslexie toucherait environ 10 % de la population et

 que 1 à 2 % des enfants en seraient sévèrement atteints. La dyslexie frappe plus de garçons que de filles (trois fois plus) et

 se retrouve davantage chez les gauchers.

Il y a principalement deux types de troubles dyslexiques :

Le premier concerne le processus de décodage (transcodage progressif des unités graphiques

en unités phonétiques correspondantes): on parle alors d'un trouble du processus d'assemblage.

Le second est lié à la reconnaissance globale du mot (il y a toute une série de mots que l'on reconnaît directement),

signe d'une difficulté au niveau du processus d'adressage.

Dans la plupart des cas, les enfants font des erreurs au niveau des deux processus,

bien que ce soit souvent un problème d'assemblage qui perturbe secondairement

 l'élaboration du stock mnésique de mots et donc leur reconnaissance globale.

Les mots sont reconnus, mais confondus avec d'autres mots proches: cousin/coussin, parlera/parlerait, ...

De plus rares enfants présentent plus spécifiquement une perturbation du processus d'adressage:

au début de leur scolarité, tout s'est passé "normalement", mais vers la 3ème, 4ème année primaire,

leur lecture reste fort syllabée et ils commettent énormément d'erreurs sur les mots irréguliers,

 même très fréquents (le/les, et/est, ...).Le zozotage n'est pas un problème phonologique, on parle de dyslalie.

L'enfant discrimine bien le son, mais l'articule mal. C'est différent: il n'y a pas de confusion.

La dyslexie a été décrite pour la première fois en 1896 par le Dr Pingle Morgan.

Des dyslexiques célèbres, et non des moindres, ont marqué leur passage dans l'histoire :

Auguste Rodin, le sculpteur, Hans Andersen, le conteur, Thomas Edison et Albert Einstein !!!!

Bien que de nombreuses théories existent, l'origine précise de ce trouble n'est pas connue.


A partir de quel moment les parents doivent-ils s'inquiéter et consulter ?
(Source: La lettre des Cliniques universitaires Saint-Luc, Un regard sur l'actualité, n°11, 30 août 2002)


Les erreurs de lecture ne diffèrent pas fondamentalement entre normolecture débutante et dyslexique:

certaines lettres ne sont pas décodées (partir devient patir), permutées (tur au lieu de tru) ou sont substituées,

les confusions pouvant par ailleurs être phonologiques ( t et d et p et b) ou visuelles (m et le n, p et q).

Les erreurs seront souvent beaucoup plus nombreuses chez l'enfant dyslexique et

surtout elles perdureront bien au-delà des premiers mois d'école.

Une dyslexie peut donc être suspectée dès février, mars de la première année

(et c'est à ce moment qu'idéalement, il faut consulter).

Chez un certain nombre d'enfants, un déficit dans l'installation des habilités phonologiques ou métaphonologiques

laisse pronostiquer plus tôt encore un risque important de difficultés d'ordre dyslexique.


Comment déceler un possible trouble d'apprentissage du langage chez son enfant et que faire ?
(Source: Apedys France)


Dans les familles qui comptent déjà parmi elles des dyslexiques, il est nécessaire de redoubler d'attention.

70% des dyslexiques présentent des antécédents familiaux, les cas pouvant être très différents d'une famille à l'autre et passer inaperçus.

Un retard ou des difficultés de parole (mauvaise articulation, omission, déformation des phonèmes)

signalent aussi, dans 30 % des cas, un problème.

 

De même que la persistance d'un échec scolaire, alors que l'enfant se montre intelligent et vif.

Au cours des premières années de primaire, une lecture lente, laborieuse, une mauvaise orthographe

chez un enfant intéressé à l'oral, bon en calcul et dans les matières d'éveil pourront aussi donner l'alerte.

APEDA France insiste vigoureusement sur la nécessité pour les parents de prendre le problème "énergiquement" en main,

d'abord en contactant les enseignants et en discutant avec eux, en consultant ensuite un médecin ORL

et un ophtalmologiste afin de s'assurer que l'enfant entend et voit bien.

 

L'avis du médecin traitant ou du pédiatre devra être pris, avant de procéder à un bilan complet

chez un orthophoniste ou un médecin phoniatre. Actuellement, ce sont eux qui connaissent le mieux le problème,

bien que dans certains hôpitaux, des centres de pédopsychiatrie et de neuropsychologie commencent à y être sensibilisés.

Ce bilan permettra de poser le diagnostic de dyslexie, et d'envisager la rééducation adéquate.

Si le bilan s'avérait normal, et que des difficultés particulières persistaient chez l'enfant,

il serait indispensable de demander un autre avis.

 

Mieux vaut en effet consulter une fois de trop, que d'exposer son enfant à l'échec scolaire.


Quelques organisations spécialisées (en Belgique) ?


APEAD
(Association de Parents d'Enfants Aphasiques et Dysphasiques)
34, rue Rincheval
7950 Chièvres
Tél.: +32 68 65 91 39
calm@skynet.be
http://www.dysphasie.be

APEDA
(Association de Parents d'Enfants en Difficulté d'Apprentissage)
10, avenue du Prince Héritier
1200 Bruxelles
Tél. & fax: + 32 2 763 33 78
secretariat@apeda.be
http://www.apeda.be

DITT
(Dyslexia International - Tools and Technologies)
1, rue Defacqz
1000 Bruxelles
Tél. & fax: + 32 2 537 70 66
admin@ditt-online.org
http://www.ditt-online.org

EDA
(European Dyslexia Association)
c/o Felix & Felix
34, boulevard de l'Europe
1420 Braine-l'Alleud
eda@kbnet.co.uk
http://www.bedford.ac.uk/eda

TDAH
(Hyperactivité et troubles associés)
24, rue de la Glacière
1060 Bruxelles
Tél.: + 32 4 84 177 708
tdah.be@coditel.net
http://www.tdah.be


Quelques organisations spécialisées (en dehors de la Belgique) ?


WNDF
(World Dyslexia Network Foundation)
34, Collingwood Road
Sutton
Surrey SM1 2RZ
Great Britain

Stichting Dyslexie Fonds
http://www.dyslexie.nl/

Site francais qui contient de nombreux liens vers des associations françaises liées à la dyslexie
http://www.coridys.asso.fr/

APEDYS France
(Association de parents d'enfants dyslexiques)
http://perso.wanadoo.fr/apedys.france/

APEDA France
(Association des parents d'enfants en difficulté d'apprentissage du langage oral et écrit)
3 bis rue des Solitaires
78320 Le Mesnil-Saint-Denis
Tél.: + 33 1 34 61 96 43

Dyslexia
Association de parents, de professionnels et d'adultes
274, boulevard Raspail
75014 Paris
Tél.: + 33 1 43 35 31 05

HYPSOS
(Hyperactivité SOS - Genève)
Suisse
info.hypsos@bluewin.ch
http://www.hypsos.ch

Réseau suisse pour la dysphasie
Case postale 419
2022 Bevaix
Suisse
Fax: + 49 32 846 27 67
info@dysphasie.ch
http://www.dysphasie.ch

AQEA
(Association Québécoise pour les enfants Audimuets et dysphasiques)
216, av. Querbes, bureau 235
Outremont (Québec)
Canada, H2V 3W2
Tél. : local 514-495-4118, régional 1-800-495-4118
aqea@aqea.qc.ca
http://www.aqea.qc.ca/menu.html

AQETA
(Association Québécoise pour les Troubles d'Apprentissage)
284, rue Notre Dame Ouest, suite 300
Montréal (Québec)
Canada, H2Y 1T7
Tél.: (514) 847-1324
Fax: (514) 281-5187
info@aqeta.qc.ca
http://www.aqeta.qc.ca

Dyslexia Institute
Park House
Wick Road
Egham - Surrey, TW20 0HH
Great Britain
Tél.: + 44 1784 222 30000
info@dyslexia-inst.org.uk
http://www.dyslexia-inst.org.uk

Dyspraxia Foundation
8, West Alley
Hitchin
Herts SG5 1EG
Tél.: + 44 1462 454 986
Fax: + 44 1462 455 052
admin@dyspraxiafoundation.org.uk
http://www.dyspraxiafoundation.org.uk

IDA
(International Dyslexia Association)
International Office
8600 LaSalle Road
Chester Building, Suite 382
Baltimore, MD 21286-2044
United States of America
Tél.: + 1 410 296 0232
Fax: + 1 410 321 5069
info@interdys.org
http://www.interdys.org



Pour connaître les dates exactes des événements organisés par l'association, cliquer ici ...

Pour nous contacter, cliquer ici ...